Loading...

CSE et bien être au travail : comment intervenir ?

La qualité de vie au travail (QVT) joue un rôle important dans la vie d’une entreprise. Elle renvoie au contenu, à l’ambiance et à l’organisation du travail des salariés. Comment le Comité économique et social peut-il intervenir et améliorer la QVT tout en conservant son rôle de représentation du personnel ? Dans cet article, HappyPal vous suggère plusieurs pistes !

 

1/ Est-ce le rôle du CSE de s’intéresser à la QVT ?

Parfois, le dialogue social entre les DRH, le personnel et les représentants du personnel est difficile. Le CSE devient alors une des instances privilégiées pour le favoriser et le maintenir. Pour pouvoir jouer un rôle en matière de QVT, les élus du personnel doivent favoriser l’ouverture d’espaces de discussion au sein de l’entreprise autour de sujets majeurs comme le stress ressenti, les conditions de travail, la santé au travail ou encore la pénibilité endurée. Il est aussi primordial de pouvoir accueillir la parole des salariés, et notamment les réclamations individuelles,  de manière plus informelle.

Pour que leur rôle soit remarqué et utile, les élus du comité ne doivent pas se contenter de calculer le budget des activités ni d’obtenir une subvention de fonctionnement. Les élus du comité d’entreprise doivent se pencher sur les différentes transformations du monde du travail, lesquelles sont attendues par les salariés. Citons parmi elles un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée, le télétravail ou encore la parentalité.

Les DRH doivent absolument créer un climat de confiance, et cesser de se demander si leurs employés utilisent leurs tickets d’entrée dans un parc d’attractions durant leur journée de télétravail !

 

2/ Comment améliorer la qualité de vie au travail de la masse salariale ?

La première action des représentants élus sera de jouer le rôle d’ « amplificateur » de voix des salariés et des managers. Pour décider des meilleures actions à mettre en place, ils pourront réaliser un diagnostic social – réalisé sous l’angle de la QVT. Ils devront réussir à sortir de leurs données chiffrées, apportées par la base de données économiques et sociales, le document unique ou le bilan social, et de les traduire en un contenu qualitatif  portant sur la réalité du vécu dans le monde professionnel. A partir de là, il sera plus facile pour les partenaires sociaux de définir leurs missions et de procéder à l’amélioration des conditions de travail de chacun.

 

3/ Après les élections professionnelles, place à la formation !

Parce qu’appartenir à des comités d’entreprise ne signifie pas seulement gérer les attributions des réductions dans les salles de sport ou  les billets d’entrée des centres d’activités sociales et culturelles, les membres du Comité social et économique pourront se former sur la QVT. La formation des RH abordent le dialogue social sous l’angle juridique, laissant ainsi de côté la possibilité de construire un dialogue de meilleure qualité.

 

Pour creuser davantage la thématique de la QVT, les instances de représentation peuvent organiser une journée « bien-être » au sein de l’entreprise, afin de mieux cerner les attentes de chacun.


icon Simplifiez la gestion de votre CSE avec HappyPal
Demander une démo

Rejoignez la 1ère communauté CSE

💬

Un espace d'échange

Une communauté en ligne unique

📝

Du contenu exclusif

Livres blancs, articles...

🎥

Des web conférences  

sur tous les sujets RH & QVT